ARTS EN SCENE 2020

   07-08 AOUT 2021 / 07-08 AUGUST 2021 

                   Histoire

 

c'est vers 1354 que la secte des Giovannali voit le jour. Les promoteurs de cette secte furent Polo et Arrigo d'Attalà, frères illégitimes de Guglielminuccio, seigneur d'Attallà2.Polo d'Attalà était le chef de cette secte qui s'étendait jusque dans le Deçà des Monts ou Terre de Commune.En 1352, l'évêque d'Aléria excommunie ces « hérétiques ». À la fin de 1352 les Ghjuvannali en appellent à l'archevêque de Pise et obtiennent la levée de l'excommunication. Ils étaient plutôt hostiles à la hiérarchie de l’Église qui les jugeait à l’opposé du message christique. Leur spiritualité, leur sens religieux et social s'étaient alors répandus dans presque toute la Corse. Mais en 1354, peu avant sa mort, monseigneur Raimondo, évêque d'Aléria, s'adresse au Pape Innocent VI et lui affirme que les Ghjuvannali sont hérétiques et « irrespectueux envers l'autorité épiscopale ». Le pape Innocent VI alors en résidence en Avignon, instruit de ce qui se passait, excommunia les Giovannali et les déclara hérétiques.Son successeur, le bénédictin Urbain V, maintient l'excommunication et envoie un légat en Corse. Ce commissaire pontifical, soutenu par les seigneurs locaux, organise une sainte croisade militaire dans la région de Carbini et en Plaine orientale. Au nom de l'Église, de 1363 à 1364, à Carbini, à Ghisoni, au couvent d'Alesani et en d'autres villages on massacre de nombreux Ghjuvannali, femmes et enfants compris. Certains, plutôt que de renoncer à leur foi, sont morts les armes à la main. Les derniers Ghjuvannali furent brûlés à Ghisoni, au pied des montagnes appelées Kyrie Eleison et Christe Eleison3.« Il envoya en Corse un commissaire avec quelques soldats. Les Corses qui exécraient les nouveaux sectaires se joignirent au commissaire et allèrent attaquer les Giovannali dans la piève d'Alesani où ils s'étaient retranchés fortement. Les sectaires furent battus et dispersés et partout où l'un d'eux était reconnu dans l'île, il était massacré aussitôt sans pitié. De là vient qu'encore aujourd'hui en Corse, lorsqu'on parle de certaines personnes qui, pour une raison quelconque, ont été poursuivies avec toute leur famille jusqu'à la mort, on se sert de cette comparaison : Ils ont été traités comme les Giovannali. »

                      --------------------------------------------------------------------------------------------

                                                           HISTORY


it was around 1354 that the Giovannali sect was born. The promoters of this sect were Polo and Arrigo d'Attalà, illegitimate brothers of Guglielminuccio, lord of Attallà. , the bishop of Aléria excommunicates these "heretics". At the end of 1352 the Ghjuvannali appealed to the Archbishop of Pisa and obtained the lifting of the excommunication. They were rather hostile to the hierarchy of the Church, which judged them to be the opposite of the Christ message. Their spirituality, their religious and social sense had then spread throughout almost all of Corsica. But in 1354, shortly before his death, Monsignor Raimondo, bishop of Aléria, addressed Pope Innocent VI and affirmed to him that the Ghjuvannali are heretics and "disrespectful towards episcopal authority". Pope Innocent VI then in residence in Avignon, informed of what was going on, excommunicated the Giovannali and declared them heretics. His successor, the Benedictine Urbain V, maintained the excommunication and sent a legate to Corsica. This pontifical commissioner, supported by the local lords, organized a holy military crusade in the region of Carbini and in the Eastern Plain. In the name of the Church, from 1363 to 1364, in Carbini, in Ghisoni, in the convent of Alesani and in other villages, many Ghjuvannali, including women and children, are massacred. Some, rather than renouncing their faith, died with weapons in hand. The last Ghjuvannali were burnt in Ghisoni, at the foot of the mountains called Kyrie Eleison and Christe Eleison.3 "He sent a commissioner to Corsica with a few soldiers. The Corsicans who execrated the new sectarians joined the commissioner and went to attack the Giovannali in the trap of Alesani where they had entrenched themselves strongly. The sectarians were beaten and dispersed and wherever one of them was recognized on the island, he was massacred immediately without mercy. Hence it is that even today in Corsica, when we speak of certain people who, for whatever reason, were prosecuted with their whole family until death, we use this comparison: They were treated like the Giovannali. "

   Rejoignez ARTS EN SCENE 2020 L'exposition LE 07-08 AOUT 2021 qui va                       regrouper Artistes Peintres,Scuplteurs,céramistes,vérriers

                    ------------------------------------------------------

  Join ARTS EN SCENE 2020 exhibition on 07-08 AUGUST 2021 which will bring                   together painters, sculptors, ceramists, glassmakers

                    -------------------------------------------------------

  Únase a la exposición ARTS EN SCENE 2020 del 07-08 AGOSTO 2021 que                       reunirá a pintores, escultores, ceramistas y vidrieros.

                   --------------------------------------------------------

                                             PROJET EN COURS DE CREATION 

 

       BIENVENUE AUX ARTISTES QUI VEULENT REJOINDRE "LA ROUTE DES ARTS" EXPOSER LEURS OEUVRES 
            DANS  LA VALLEE DU TARAVO (25 VILLAGES) CORSE DU SUD JUILLET A OCTOBRE 2020

 

                                                         VILLAGES

Palneca,Cozzano,Ciamannacce,Zicavo,Sampolo,Guitera-les-Bains,Corrano,Olivese,Zévaco,Forciolo,Argiusta-Moriccio,
                 Zigliara,Moca-Croce,Petreto-Bicchisano,Urbalacone,Guargualé,Pila-Canale,Cognocoli-                                     Monticchi,Casalabriva,Sollacaro,Serra-di-Ferro,Olmeto,Frasseto,Campo,St marie siche.

 

                                          RENSEIGENEMENTS / INSCRIPTIONS 
                                                   ARTS EN SCENE 2020
                         CONTACT MC DONALD  / ZEVACO 20173 CORSE DU SUD FRANCE 
                email:artsenscene2020@orange.fr / web site https://www.artsenscene2020.com

 

Il prend sa source au nord du Monte Grosso (1 895 m) à presque 1 580 mètres d'altitude, sur la commune de Palneca, dans la forêt de la Flasca.Il passe alors au col de Flasca, à côté du GR20, puis du col de Verde (1 289 m), et de la Fontaine de San Pietro di Verde, dans la forêt domaniale de Saint Antoine.L'orientation générale de son cours va, alors, du nord-est vers le sud-ouest.Après avoir parcouru 65,4 kilomètres1, il se jette dans la mer Méditerranée au niveau du golfe de Propriano,Porto Pollo et Abbartello,au nord de Propriano, sur la commune                                               d'Olmeto,à droite de la tour génoise de Micalona

 

 
images.jpg
téléchargement (3).jpg
5f414f_50bcb59016c34b4f8b530f970ec41bfe.
5f414f_950b080dbfb849039fbc95d49f63f257
images.jpg
92934110_265893794568914_661802121412634
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram
  • Tumblr sociale Icône
  • Blogger Icône sociale

          ARTS EN SCENE 2020

              MC DONALD                                    artsenscene2020@orange.fr 

         quartier du poggio 

ZEVACO 20173 corse du sud (FRANCE)